Catégories

Twitter @CyolFalcon

Je les lis (et ils le valent bien!)

Oltréé ! Retour en Elysia 6

RôlisteSuite de la mission « Sécuriser les alentours du Fortin » avec l’exploration du Pèlerinage de la Chimère.

Retour en Elysia

Rappels : Premier épisode | Deuxième épisode | Troisième épisode | Troisième-et-demi épisode | Quatrième épisode | Cinquième épisode

L’Étendard à la Chimère : Objet magique créé à partir de la dépouille de la Chimère. Glace le cœur des opposants du Porteur, leur imposant un malus de -2 en moral et déclenchant un test de Moral lorsqu’il est vu pour la première fois.

Les Patrouilleurs retournent dans la salle d’accueil, à la recherche d’indices. Leur conviction est toujours que si Aram est apparu ici c’est pour attirer leur attention sur quelque chose et du coup ils cherchent quoi.
Bon évidemment, il y a déjà l’Étendard à la Chimère, cet objet forcément magique qu’a récupéré Ascadia. Mais si ça se trouve, le Pèlerinage de la Chimère contient d’autres indices… et trésors !
Sur ce dernier point, Ascadia le Chasseur de Trésor est moins convaincu que les deux autres pourtant…

Les Patrouilleurs font un état des lieux de cette zone d’Accueil :
L'Accueil du Pèlerinage de la Chimère
Salle A : Hall d’accueil/de recueillement des pèlerins, Entrée en bas par l’escalier. L’autel est en face de l’entrée, des banc en pierre répartit dans la salle.
Salle B : Zone où les loups ne vont pas. Sûrement effrayés par la présence de l’Étendard à la Chimère qui y était entreposé
Couloir C : Couloir praticable à 4 pattes et s’enfonçant à priori dans un lieu servant de terrier aux loups.

Repérant une encoche sur l’autel de la taille de la hampe de l’étendard, ils essayent d’y mettre ce dernier espérant déclencher quelque mécanisme. Mais il s’avère que c’était juste un moyen d’exposer l’étendard aux pèlerins…

Ascadia, non motivé mais encouragé par les autres car c’est le plus apte à ce débrouiller dans ce genre d’environnement, commence à avancer dans le couloir C. Encordé, à quatre pattes, avec torche et dague ça n’est pas le plus efficace.
Il note que ce passage est « entretenu » par le passage des loups et devine qu’il suit un ancien couloir, car à certains endroit, des murs de pierres sont encore visibles. Il avance d’une dizaine de mètres sans encore déboucher dans un endroit où il pourrait se tenir debout… Et entend un grondement sourd. Levant tant bien que mal sa torche, il voit un loup un peu plus loin. Prudent, il agite sa torche tout en reculant.

Pendant ce temps, Alaric est sortit à l’extérieur pour essayer de se faire une idée de la taille du Pèlerinage à partir du relief du coin.
Le Pèlerinage de la Chimère vue de haut

Ovale A : La zone d’accueil par rapport à la « colline » qui doit représenter l’intégralité des zones supérieures du Pèlerinage (ovale vert)

Avec le loup qui le suit sans trop s’approcher le long de son trajet en marche arrière, Ascadia finit par ressortir du trou. Pas folle, la bête reste à l’abri, mais les Patrouilleurs peuvent l’entendre gronder.
Après plusieurs discussion sur des techniques d’enfumages, les Patrouilleurs décident de rebrousser chemin car même s’ils se débarrassent du loup, tout laisse à croire qu’il y en a d’autres, et ils ne sont de toutes façons pas outillés pour déblayer et étayer le couloir pour le rendre praticable.

Tirage d’une nouvelle carte de Patrouille : Détour Affaissement de terrain
Alaric en profite pour suggérer qu’ils marchaient sur le faîte du Pèlerinage quand ça arrive.
=> Zone B

Sous l’endroit où les Patrouilleurs marchaient, la dalle de pierre qui faisait office de toit et qui maintenait la voute s’était affaissée depuis longtemps. Le poids combiné du groupe suffit à faire s’écrouler le sol.
Grâce aux réflexes de Mouktak qui l’attrape par le col Ascadia évite de tomber avec ses collègues.
Par contre Yarko, Alaric et Zaharus se retrouvent un étage plus bas, enfoncés jusqu’à la taille dans la terre meuble, dans une salle qui fait office de terrier pour les loups… face à des louves prêtes à défendre leurs louveteaux !
Ascadia lance l’étendard vers ses compagnons en espérant que cela aide à faire fuir les loups, mais face au fait de défendre leur progéniture, il est bien peu efficace.
Zaharus sort de son sac une bourse de Poussières de Champignons Rouge, propre à endormir n’importe quelles créatures, mais il y a beaucoup de louves et de louveteaux et une des louves n’est pas du tout affectée. Elle hurle, appelant certainement le reste de la meute.
Enfin, Alaric de son coté aide Yarko à se désembourber.
Zaharus sort une autre bourse de Poussières tout en se défendant des assauts de la louve. Heureusement sa Laurique lui évite de terribles morsures. La louve titube mais tient bon.
Alors que d’autres loups arrivent par des tunnels, Yarko remonte en utilisant la rampe qui s’est naturellement formée avec l’affaissement. Alaric monte via la corde tirée par Ascadia et Mouktak et se fait déchirer la jambe par un loup qui a sauté et a attrapé le mollet dans sa puissante machoire…
Non ! C’est une vision que Miroir de Feu a donné à Zaharus qui prévient Alaric. Ce dernier esquive la morsure du loup in extremis. [Un des pouvoirs de Miroir de Feu est d’obliger le MJ à relancer un jet avec un malus. L’utilisation habituelle qu’en fait Zaharus c’est de faire relancer une attaque un peu trop réussie.]

Zaharus sort finalement une petite bourse de poudre des Fumées Charbonnières. Le fumigène empli l’espace du terrier. Les loups s’enfuient, emportant leurs petits avec eux. En haut, Ascadia et Mouktak peuvent les voir sortir par d’autres entrées du terrier (Trou en C).
Quand la fumée se dissipe, les Patrouilleurs peuvent voir que la zone affaissée donne sur l’arrière du Pèlerinage. Ils décident d’explorer à partir de là… Tout en toussant de plus en plus…
En D ils voient un colimaçon s’enfonçant au cœur de la terre…
Et ils toussent encore… Zaharus repère des champignons poussant sur les murs qu’il identifie. Ceux-ci libèrent des spores que tous ont respirés et ils sont tous malades… [Statut Affaibli]
Malgré ça, ils décident de continuer.
Arrivé en bas du colimaçon, ils voient une grande salle avec des tables de pierre alignées supportant des gisants, le tout éclairé par une lumière étrange venant de lichens sur les murs…
La potion de prémonition de Zaharus lui faisant sentir la présence d’un danger, ils étudient le terrain avant de s’avancer.
Bien leur en prit car Ascadia découvre un piège, une trappe qui doit s’ouvrir dès qu’ils poseront le pied dessus. En cherchant un peu au niveau de l’escalier, ils trouvent le mécanisme pour bloquer la trappe.
Ascadia s’encorde et s’avance… Et la trappe s’ouvre ! [Carte persécution « Ça fait quoi si on appuie sur ce bouton »] Heureusement, grâce à la corde Ascadia ne souffrira que de quelques contusions plutôt que de s’être écrasés sur les piques mortelles au fond du piège…
Refouillant un peu ils découvrent comment réellement désactiver le piège et peuvent s’avancer dans la crypte.
Schema de la Crypte
Colimaçon par lequel arrivent les Patrouilleurs en A
Sur les tables de pierres, ce ne sont pas des gisants sculpté mais des morts étrangement conservés. Sur chaque table il y a des noms inscrits en Impérial. Arrivé à l’autre bout de la salle ils voient une grande estrade avec un mur des noms (B).
Se retournant, ils voient alors que tous les morts se sont redressés et fixent… l’Étendard !
Zaharus émet l’hypothèse que ces soldats seront prêt à suivre l’Étendard et son porteur pour combattre pour la gloire de l’Empire et que c’est ça qu’Aram voulait leur faire comprendre.
Dans l’inutilité immédiate d’une armée de mort, les Patrouilleurs décident de ne pas pousser l’expérience et de ranger l’Étendard. Ils sont quand même un brin soulagé de voir les morts se rallonger sur leurs tables de pierre…
Ascadia profite de la sortie pour récupérer quelques babioles qui ont plus de valeurs qu’elles n’en avaient l’air [Carte d’Exaltation pour glaner quelques points de trésor en plus]

Sortant enfin du Pèlerinage, le groupe repart vers le Fortin au crépuscule.
Mais sur la route, ils repèrent d’étranges lueurs dans un sous-bois voisin… [Carte Patrouille]
Sous l’impulsion de Zaharus ils s’approchent et voient une grotte d’où sourde cette étrange lumière.
Les Patrouilleurs pensent qu’ils s’agissait de l’antre de la Chimère…
La silhouette désormais familière d’Aram apparaît, comme leur barrant le passage.
« C’est trop tôt. » perçoivent ils… Zaharus a joué la Carte d’Exaltation « Écoutez moi bien » pour faire parler Aram. Carte qui porte une certaine implication dans son texte…

Zaharus décide alors d’utiliser tout son arsenal pour faire effondrer l’entrée de la grotte (quelques Poudres du Souffle Brisant et une rune explosive bien positionnées) et une Ressource Utile pour faire bonne mesure.

Et ils rentrent au Fortin…
Mission « Sécuriser le Fortin » réussie avec :

  • Le Pont Fondu
  • Rien à signaler
  • Le Satrape Aram (+ les Cavaliers)
  • Le Pèlerinage de la Chimère
  • L’Affaissement de terrain
  • La Grotte de la Chimère

9 points de trésors ont été récupéré dans le Pèlerinage de la Chimère.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.