Catégories

Twitter @CyolFalcon

Je les lis (et ils le valent bien!)

Oltréé ! Retour en Elysia 14

Rôliste

Le nouvel objectif des Patrouilleurs est d’explorer la Ruine du Golem et d’en tirer ses secrets, notamment ce qui peut se rapporter au Golem et au moyen de le contrôler…


Retour en Elysia
Rappels : Premier épisode | Deuxième épisode | Troisième épisode | Troisième-et-demi épisode | Quatrième épisode | Cinquième épisode | Sixième épisode | Septième épisode | Huitième épisode | Neuvième épisode | Dixième épisode | Onzième épisode | Douzième épisode | Treizième épisode

Explorer la Ruine du Golem

[Note aux MJs Oltréiens :
La Ruine a été bâtie, à l’origine comme une Ruine « sur le pouce » mais le potentiel qui s’en est dévoilé dès le début avec la découverte de l’Œil du Golem m’a incité à la sauvegarder et à la retravailler pour les sessions suivantes.
Le tirage des zones a donné :
Entrée :

  • Piège désintégrateur
  • Crevasse
  • Bêtes féroces

Zone centrale :

  • Un indice sur l’endroit
  • Rune de protection

Le Temple :

  • Zone délicate à traverser
  • Outils rouillés
  • Gaz empoisonnés
  • Occupation affichée, Humain ou Fée]

Nommée ainsi car les Patrouilleurs y ont trouver un artefact lié au Golem immobile rencontré dans le nord : l’Œil du Golem.
Après cette découverte, Zaharus interroge Miroir de Feu : la Ruine contiendrait les secrets sur l’utilisation du Golem. Les Patrouilleurs décident donc de poursuivre plus en avant leur exploration.

Première zone : L’Entrée
Le squelette sur lequel ils ont trouvé l’Œil les incitant à la plus grande prudence, ils ne manquent pas de remarquer une étrange rune juste en bas des escaliers. Par précautions, ils décident de remonter. Là Zaharus en appel aux Pouvoirs de Loup-gris pour que ce dernier leur envoie une bête mort-vivante. Et c’est un loup décharné qui s’extirpe de la terre. Les Patrouilleurs l’envoient en bas des escaliers, déclenchant ainsi la rune qui annihile complètement le serviteur de Loup Gris. [Piège désintégrateur]
Impressionnés par la puissance de la rune, les patrouilleurs avancent plus loin, encore plus à l’a-guet.
Ils parcourent ainsi plusieurs lieux dans ces tunnels creusés dans le cœur des collines. Il arrivent alors face à un précipice qui coupe leur route. Des vestiges d’un pont depuis longtemps écroulés se devinent de chaque coté du gouffre. [Crevasse]

Zaharus avait créé de petits golems serviteurs pour leur voyage. Il décide d’en lancer un de l’autre coté, avec un bout de corde afin qu’il puisse créer un pont de singe.
Seulement… Le « vol » du golem par dessus le gouffre dérangeant toute une colonie de chauves-souris voraces qui se déploya et attaqua les patrouilleurs.[Bêtes féroces]
Toucher ces bestioles ne fut pas aisé. Mais les bestioles en question eurent le même soucis, n’arrivant pas à égratigner les Patrouilleurs.
[Note de MJ : avec le recul j’ai mal joué cette rencontre… Pleine de chauves-souris dans un souterrain, on y ajoute les torches qui s’éteignent quand la colonie tournoie autour des PJ. On se rappelle qu’il y a un précipice juste à coté et qu’un faux-pas dans le noir est vite arrivé, …
Bref, des occasions gâchées de rendre la chose plus épique.
Note à moi-même : ne jamais commencer un combat improvisé en fin de session… Couper justement sur ce cliffhanger permet de mieux préparer la chose.
En effet, ce qui suit maintenant aura été développé durant d’autres sessions.]

Après que les chauves-souris aient abandonnés le terrain, les Patrouilleurs travaillent à leur pont de singe et traversent le précipice. De l’autre côté, ils s’installent dans une alcôve et Zaharus invoque un sort permettant aux patrouilleur de se reposer de l’équivalent d’une nuit en une heure de temps…

Après le précipice, les patrouilleurs avancent le long d’un couloir principal d’où partent de temps à autres des intersections qui finissent bien souvent en cul de sac ou alors dans ce qui semblait être des salles de réserves. Plusieurs chausses trappes rouillées et plus fonctionnelles depuis longtemps, l’agencement de certaines intersections amenant à des salles percées de meurtrières donnant sur le couloir principal, tout laisse à penser que le chemin était jadis très fortement gardé. Ici et là, les patrouilleurs récupèrent quelques bricoles.

Seconde zone : La zone centrale

Enfin, au bout d’un moment le couloir débouche dans un lieu étrange. Une immense salle circulaire avec une grande colonne en son centre.

Image

Il y a 5 autres couloirs placés de manière équidistante et les patrouilleurs ne sont pas sans noter que les dalles au sol sont disposées de façon particulière. En effet, des dalles plus claires symbolisent comme un chemin depuis chaque entrée vers la colonne, de plus un interstice très régulier existe entre les dalles à mi-chemin du rayon de la salle, formant un cercle symbolique protégeant la Colonne. [Rune de protection]
Peut être plus que symbolique d’ailleurs car ils ressentent une forte magie, et remarque que la zone intérieur de ce cercle contient beaucoup moins de poussière et pas du tout de déjections de chauves souris comme il peut y en avoir de leur coté…

Observant, de loin, la colonne, ils voient qu’elle est couverte d’écritures. L’un d’eux remarque des cartouches contenant le nom du Forgeron, divinité Impériale, et Georgh repère aussi le symbole de la Guilde des Bâtisseurs. Ceci leur donnera des indices, car Georgh a beaucoup étudié les Bâtisseurs et il sait que pour eux les choses les plus importantes sont toujours au Nord. [Un indice sur l’endroit]
Le groupe s’enfonce donc dans le couloir Nord mais déchante vite car le couloir est obstrué par un éboulement.

Ils vont donc visiter un peu le reste avant. Par opposition, ils se décident d’aller dans l’entrée sud. Très vite ils débouchent dans une petite salle avec un autel en son centre. Au milieu de cette autel un léger renfoncement circulaire propre à accueillir l’Œil. Sur les murs, des gravures montrant l’Œil en action, avec des gens en continu pour scruter l’Artefact. D’autres gravures montrent le Golem en action, construisant un Mur qui séparait l’île en deux, ou encore au milieu d’une armée impériale et combattant des Géant de Feu. Chose étrange, le Mur coupait Elysia en deux, la partie impériale étant au nord ouest, pourtant ce complexe datant visiblement de cette époque est en plein dans la zone « ennemie ».
En voyant une carte d’Elysia avec des droites la traversant et 3 d’entres eux se croisant à l’endroit où se trouve actuellement les patrouilleur leur donne un indice final. Ce sont sûrement des Ley, des lignes de forces magiques. Et à leur croisement doit se trouver une forte puissance qui doit être nécessaire pour le Golem.

La Colonne doit être à ce point et servir à canaliser l’énergie vers le Golem… S’ils pouvaient s’en servir…

Troisième zone : rejoindre le Temple
Cependant avant cela il faut rejoindre le Temple et le passage est éboulé et d’autres y ont déjà travaillé. [Zone délicate à traverser, Outils rouillés]

Dans l’espoir de trouver un autre passage vers le Temple, ils vont visiter les couloirs Nord-Est et Nord-Ouest. Là ils découvrent ce devaient être des zones d’habitation, mais aucun passages vers le Temple. [Occupation affichée, Humain ou Fée]

Ils décident d’interroger l’Œil en utilisant un sortilège, ce dernier ne pourra leur donner que quelques réponses simples mais ce sera déjà un début.
Ainsi ils apprennent qu’il existe un Contrôleur qui fonctionne en duo avec l’Œil et permet de bouger le Golem tandis que l’Œil sert à visualiser. Ils apprennent aussi que l’Œil est entreposé dans cette salle sud quand il n’y a pas besoin de bouger le Golem et que le Contrôleur est ailleurs. Enfin ils apprennent que pour se servir des deux, il faut être dans le Temple du Forgeron, au nord.

Ils reviennent à l’éboulis du couloir au nord. Ils avaient laissés les Golems de Zaharus travailler à déblayer. Le travail à bien avancé mais ne libère pas encore le passage. Aussi tous mettent la main à la pâte. Et bientôt Georgh enlève une pierre qui laisse une ouverture !
Victoire ! … Ou pas… Car Georgh respire l’air vicié qui s’échappe de l’autre partie et se sent très mal. Zaharus repère le problème et dégage son compagnon avant qu’il n’inhale trop de cet air empoisonné. La concentration de poison de l’autre coté doit être très importante car bientôt tout le couloir est envahit [Dernier élément de la ruine : Gaz empoisonnés]

Les Patrouilleurs reculent précipitamment et se posent pour réfléchir sur la conduite à tenir…
[Fin de la séance, à suivre…]

1 comment to Oltréé ! Retour en Elysia 14

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.